Retour à l'accueil

Der Horchposten

Württembergisches Gebirgsbataillon


Rechercher un numéro

Années Mois Jour
Visualiser le fichier correspondant

 

 

 


Création, périodicité et durée


Ce Feldzeitung, sous-titré « Ernst und Scherz in Wort und Bild » (sérieux et humour en mots et en images) était rédigé sur le front de l'ouest mais imprimé à l'arrière. Fondé par le lieutenant L. Borst et destiné au bataillon de chasseurs alpins du Wurtemberg, le journal paraît une première fois en septembre 1916. Le numéro 2 ne parut ensuite qu'en février 1917 et la parution resta très irrégulière.

Il compta d'abord 8 pages, puis 12 et finalement 16 (n°7).

Le dernier numéro (n° 13, 1918) parut en septembre 1918. Le n°14 était en préparation lorsque le régiment fut envoyé en Macédoine.


Fabrication, tirage et diffusion


Le premier numéro de septembre 1916 fut imprimé à Colmar à 1000 exemplaires. Il se distingue des suivants par son format, son papier et son impression. Les pages n'en étaient pas reliées et probablement pas coupées.

Les numéros suivants – ainsi qu'une réimpression du premier numéro – furent lithographiés en caractères Fraktur à Stuttgart (par Emil Hochdanz). Le papier était fournit par l'imprimerie.

Le journal, qui était distribué par les cantiniers du bataillon, était vendu entre 35 Pfennig et 1 Mark le numéro au sein du bataillon, et pouvait aussi être acheté en dehors de celui-ci pour le double de ce prix. En outre, les planches illustrées publiées dans le journal furent aussi imprimées séparément à la main, et vendues au prix d'1.50 à 3 Mark/pièce.


Rédaction et illustrations


Le fondateur du journal, le lieutenant L. Borst, en fut un des principaux rédacteurs. Il était assisté, notamment pour la partie iconographique, du caporal et peintre Adolf Martin, du sous-officier et peintre Eugen Krauss, du caporal et peintre Paul Lang-Kurz, du sous-officier et peintre Hans Wilhelm Stillhammer, du caporal et peintre Helmut Schwarz et du fusilier et peintre August Ludwig Schmitt.

Outre les textes de Borst, le journal contient des contributions du caporal Brodbeck, du sous-officier Bühler, de la poétesse alsacienne Marie Hart, de Otto Keller, du sous-officier Eugen Krauss, du Stabsartz (médecin-major) Frey, du vice-adjudant Petzoldt, du caporal Helmut Schwarz, du sous-officier Hans Wilhelm Stillhammer, du sergent Topf et du caporal Walker.


Évolutions et curiosités à noter


Dans les n° 1 à 8, on trouve une histoire de la 1ère compagnie de chasseurs alpins du Wurtemberg, rédigée sur ordre du bataillon par le fondateur du journal, le lieutenant L. Borst. Le même Borst rédigea également une histoire générale du bataillon dans les n° 9 à 13.


Corpus numérisé :


N°s 1 (1916) à 9 (1918)


Cote(s) BNU :


D.11.968

D.524